Suite à la dernière recette, vous êtes allé(e) à la chasse, mais au lieu de ramener deux ou trois sangliers, vous avez tiré par mégarde sur les flamands du zoo de Servion et vous ne savez qu’en faire… Avant de les empailler, voyez la recette que vous propose notre fin gourmet Apicius.

Apicius Art culinaire 6, 232
Fenicopterum eliberas, lavas, ornas, includis in caccabum, adicies aquam, salem, anetum et aceti modicum. Dimidia coctura alligas fasciculum porri et coriandri ut coquatur. Prope cocturam defritum mittis, coloras. Adicies in mortarium piper, cuminum, coriandrum, laseris radicem, mentam, rutam, fricabis, suffundis acetum, adicies careotam, jus de suo sibi perfundis. Reexinanies in eundem caccabum, amulo obligas. Jus perfundis et inferes. Idem facies et in psittaco.

Dépouillez le flamand, lavez-le, parez-le et mettez-le dans une cocotte, ajoutez de l’eau, du sel, de l’aneth et un peu de vinaigre. A mi-cuisson, liez un bouquet de poireau et de coriandre pour le faire cuire. Quand la cuisson sera presque terminée, ajoutez du defritum pour colorer. Mettez dans un mortier du poivre, du cumin, de la coriandre, de la racine de laser, de la menthe et de la rue, triturez, mouillez de vinaigre, ajoutez des dattes caryotes et arrosez de jus de cuisson. Versez dans la même cocotte et liez à la fécule. Arrosez de sauce (le flamand dressé) et servez. Vous ferez de même avec le perroquet.

defritum ou defrutum: vin cuit, sorte de raisiné.
laser: sorte de résine aromatique, suc d’un espèce de férule.
caryote: variété de dattes.