Groupe informel de lectures latines

Peut-être nos membres se souviennent-ils d’avoir reçu, avec le deuxième numéro de Pharos, une circulaire adressée aux « latinistes émérites et nostalgiques », les invitant à venir rafraîchir leurs connaissances de latin en lisant quelques textes pas trop difficiles. Cette initiative, lancée en octobre 1997 par quatre maîtres de latin du gymnase de Burier (CESSEV), a été couronnée de succès, et le Groupe informel de lectures latines (GILL) s’est trouvé rapidement des fréquentateurs assidus.

0
Read More

A propos d’Hercule… Echos d’une sortie de cinéma et de quelques livres

Un petit coin romantique, quelque part dans le Péloponnèse. « Herc » et « Meg » sortent d’une soirée resto-ciné sympa. Ils viennent de voir le dernier spectacle à la mode, « Oedipe-Machin », qui les a mis de fort bonne humeur. Commentaire irrésistible de « Super-mâle » (car tel est l’aimable surnom-Disney de notre héros mythologique): « Et dire que je croyais que j’avais une vie compliquée »… Eh oui, c’est ça l’avantage d’être un héros avantageusement bodybuildé: pas besoin de trop se creuser la cervelle !

0
Read More

Empire romain et latinité dans l’Antiquité tardive

Cette note s’inscrit dans le courant historiographique visant à réhabiliter le Bas-Empire, assimilé à tort à la décadence d’un Empire romain latin idéalisé. Son but est de rendre attentif à la continuité de l’empire bien au-delà des bornes chronologiques artificielles ainsi qu’au renouveau du latin aux IV-Vèmes siècles. Malgré le regain d’intérêt pour l’empire tardif, cette période souffre toujours des préjugés légués par la vision romantique d’un Gibbon, qui voit déjà le crépuscule de Rome sous Commode. Alors que la…

3
Read More

Réponse du Conseil d’Etat à la pétition de l’AV

Le débat sur la réforme scolaire vaudoise est clos depuis la votation populaire du 1er décembre 1996. Ce n’est cependant que le mois dernier que nous est parvenue la réponse du Conseil d’Etat à notre pétition relative à l’enseignement du grec, déposée en février 1996 (soit deux ans après !). Nous saisissons l’occasion de la parution de notre journal pour reproduire ci-après cette lettre qui donne le point de vue officiel sur la situation du grec dans le canton de…

0
Read More